• L'autre jour javais fait une petite démo pour une amie, histoire de lui expliquer deux ou trois petits trucs...

    Délires abscons

    ... et puis, en ouvrant le carnet ce matin, je me suis rendu compte d'une chose... sans le vouloir j'avais représenté une femme dans une forme assez abstraite.
    Du coup, mon esprit tordu n'a fait qu'un tour et :

    Délires abscons

    D'accord ! Je suis tordu c'est un fait que je ne puis contester.

    Délires abscons

    Délires

    Parfois, j'aurais honte de moi si j'avais encore un chouïa d'égo.

    à ciao, ciao !

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Je ne vous parle pas de la 7e compagnie !!!  Celle-là, dans dix ans on cherchera encore au clair de lune si elle ne se pointe pas !
    Non. Je vous parle de LA CORTE de l'article précédent, je dis bien LA, puisqu'il paraît que là-bas c'est féminin.

    Corte Corner qu'elle s'appelle cette courette ou ce passage étroit, allez savoir.  Merci aux amoureux de Venise qui se sont mobilisés pour m'aider et puis aussi... merci Google images et ses recherches instantanées.
    Voici donc l'endroit :

    corte Corner

    avec dans le cadre rouge, grosso-modo ce qui m'a servi à réaliser cette aquarelle :

    corte corner-01

    passe-partout virtuel réalisé par ordi. Aquarelle +/- 25,0 x 35,0 cm

    en partant d'une photo réalisée par une amie et qui était quand même plus colorée que la photo tristounette reprise ci-dessus.

    Et puis, cette "corte" avait aussi inspiré mon épouse qui s'y est également collée.
    Voici nos deux réalisations photographiées ensemble pour garder la même lumière :

    corte corner -02

    Vous pouvez agrandir les images en cliquant dessus.

    Bin voilà ! On peut certainement l'interpréter de dix mille façons... je dis cela pour notre amie qui avait bien des misères à l'interpréter, voici au moins deux versions un peu différentes... moi, j'arrête là ! Je passe à autre chose... enfin, peut-être...

    Allez, zou !

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • En fait je ne sais s'il faut dire LE ou La corte ( prononcez corté) puisqu'il s'agit d'une cour ou d'un petit espace clos à Venise. Mon italien laisse fortement à désirer... ne pensons même pas au dialecte vénitien.
    Quoi qu'il en soit, ce que je vais vous montrer n'est qu'une petite étude préliminaire à une aquarelle, étude réalisée dans mon carnet 17 x 25 cm.

    Le corte inconnu...

    étude et détail de la future aquarelle qui montrera un plan plus large.

    Bon, le soleil est là, je m'en vais plutôt dehors...

    à ciao, ciao !

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Hyper connu, ce phare.  Par beau temps, son accès dès 11h00 du matin est devenu aussi compliqué que survivre à pieds sur l'autoroute A7 les jours de grandes transhumances... moi qui l'avais connu il y a 11 ans presque désert.
    Bon... mes crobards, me direz-vous.

    Le phare de Ploumanac'h...
    cliquez sur l'image pour lire

    La position n'était pas très confortable mais je pensais être au calme... certains se plantaient même juste devant moi pour regarder en me masquant ma cible !

    Le phare de Ploumanac'h...
    je vous l'avais promise, la voila

    Donc, en principe, je voyais ça :

    Le phare de Ploumanac'h...

    et voilà mon interprétation :

    Le phare de Ploumanac'h...
    toutes les images son " cliquables"

    Bon, c'est dans le style " carnets de voyages " donc pas une aquarelle classique.

    l'artiste dérangé

    Pas content d'être dérangé, l'artiste !

    elle me tue !

    Elle me tue ! Elle me tue !!

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • ... ou plutôt : " je l'ai fait ".
    Oui, j'ai crobardé sur site, photo à l'appui dans le prochain article.
    Bon, je vous le dit tout net, c'est pas de la tarte... le temps d'abord se ligue contre vous et puis, surtout, les gens qui passent !  Vous avez beau vous réfugier dans les coins les plus reculés, ils arrivent, eux et leurs commentaires à la noix.
    D'accord, mieux vaut entendre ça que d'être sourd... quoique... parfois.

    Côtes d'Armor, sentier entre Saint-Guirec port et Saint-Guirec plage, par un lundi brumeux :

    Saint-Guirec

    lorsque je me suis préparé, on voyait des bâtiments  et des bateaux au loin !

    Saint-Guirec-crobard 1

    et puis, en pivotant de 90° vers la gauche, je voyais :

    Saint-Guirec 2

    Saint-Guirec crobard 2

    Après Saint-Guirec, ce sera Ploumanac'h et son phare, mais c'était un autre jour beaucoup plus ensoleillé.
    10 jours sur une île en Bretagne et pour terminer le séjour, un petit tour en bateau à bord de l'embarcation de notre hôte, c'était vraiment chouette.

    le cap'taine du ferry-boad

    Bon, ben... on a le droit de rêver quand même !

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • ... d'accord, c'est une chose que je fais à longueur d'année avec plastiques, papiers, verres et autres métaux, mais très peu avec mes crobards.
    C'est une erreur !... enfin, c'est mon impression profonde, vous n'êtes pas obligés d'y souscrire.

    Donc, cette chose réalisée en novembre 2006, bientôt 13 ans, rares sont ceux qui vont s'en souvenir.
    J'avais déposé mon chiffon imbibé d'aquarelle à côté de moi sur des feuilles de brouillon placées sur le bureau et le hasard fit :

    merci le hasard !

    recadré off course !

    J'ai voulu reproduire le talent du hasard, et tant bien que mal je suis arrivé à ça :

    trois voiles à Biscarosse

    11,5 x 15,0 cm

    Que j'avais pompeusement intitulé : "Trois voiles à Biscarosse"
    Mais pourquoi deux signatures, une en haut, l'autre en bas inversée... tout simplement parce que quelques jours plus tard, j'en ai eu marre de les voir immobiles et j'ai retourné la chose :

    route de montagne

    et je l'ai appelée : " route de montagne "... et voilà comment on a deux "oeuvres" pour le prix d'une.

    Je sais, c'est très très con mais c'est probablement mon karma qui veut ça ! On ne peut pas lutter

    les pipelettes

    Me doutais bien qu'elles auraient trouvé quelque chose à dire !

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • ... Eze village et ses hôtels de prestige, l'Hôtel de la Chèvre d'Or l'Hôtel Eza et deux autres dont j'ai hélas oublié le nom.

    Petit passage donnant sur le premier nommé :

    Retour à Eze village...

     

    Retour à Eze village...

    Je vois que rien ne leur échappe !

    à ciao, ciao !

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • ... ça faisait pas mal de temps que j'avais délaissé mes carnets de voyages, l'impression de tourner en rond et de faire n'importe quoi très probablement.
    Et puis hier, je m'y suis remis.  Jusque quand ?... I don't know !
    Bon, là n'est pas le problème, j'ai juste réalisé un petit crobard qui correspond à la première impression perçue en découvrant Saorge.

    Impressions de SAORGE...

    Et puis, j'ai décidé de vous montrer la photo originale flanquée du crobard afin de vous en faire une petite idée :

    Impressions de SAORGE...

    les images sont agrandissables

    Voilà !  J'espère avoir le courage de m'y remettre car pour le moment, l'envie est là mais l'inspiration s'est barrée !

    Impressions de SAORGE...

    Bon, j'me sauve...

    à ciao, ciao !

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • en parlant de Zangarelli...



     

    BOF !


     

    C'est bizarre, mais pendant ce mois d'absence sur ce blog, elles ne m'avaient pas vraiment manqué... allez savoir pourquoi !

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Roberto de son prénom et sa page instagram vous la trouverez ci-dessous :
     Roberto Zangarelli

    Un artiste que j'aime beaucoup et aujourd'hui, jour de pluie, comme le jardinage n'est pas de mise, je ne savais que faire... comme crobard, j'entends bien.
    Donc, sans aucune vergogne, je me suis inspiré d'une réalisation de ce Roberto... que Dieu et lui-même m'en pardonnent s'ils le peuvent.

    Zangarelli pas loin !...

    Réalisé dans un carnet perso de format 12,5 x 13,0 cm, donc pas très grand.
    Voilà, ça faisait pile un mois et un jour que je n'avais plus ouvert ma boîte d'aquarelles et mes pinceaux semblaient me faire la tête dans leur bocal à côté de l'odinateur.
    Alors, pas de titre à ce "plagia", vous lui en donnerez un... ou pas, selon votre désir.

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique