• Lorsque je dis " pas fini " je ne parle pas de l'aquarelle que je compte vous montrer mais de ce qu'il m'arrive parfois de penser DE MOI !  LOL
    Je viens de retrouver une ancienne aquarelle ( juin 2006) et à nouveau je me suis posé la question : " mais pourquoi diable n'ai-je pas poursuivi dans ce style ? "
    En effet, il y a tout ce qu'il faut dans cette pochade, le reste serait " DE TROP !"
    Je vous montre quand même :

    Ponte del Diavolo, Venise

    Vous voyez ?  Beaucoup me diront que pour aimer ça, faut ne pas être tout à fait terminé soi-même...
    Soit !  J'assume. Et puis surtout, je m'en fous, na !
    Pour info et pour ceux qui n'auraient pas reconnu, voici la photo de laquelle je m'étais inspiré :

     

    Ponte del Diavolo

    Bon... je vais voir comment terminer la journée car il faut bien que certaines choses se terminent... non ?

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Je suis probablement passé des centaines, voire des milliers de fois à côté sans y jeter le moindre regard... sans lui prêter la moindre attention.
    Alors pourquoi l'autre jour ?  Est-ce la brume qui se levait ou la fine neige qui tombait ?
    Allez savoir !

    Toujours est-il que j'ai eu une soudaine envie de la peindre, cette vieille porte.

    La vieille porte...
    25,0 x 13,0 cm

    C'était juste une envie, comme ça, en passant. Alors j'ai empoigné un petit carnet que j'avais réalisé avec des feuilles de 300g/m2... c'est quand même plus facile que dans le carnet ligné aux feuilles de 80g/m2.

    Allez, zou...

    à ciao, ciao ! 

    Pin It

    2 commentaires
  • Je vous parlais d'inspiration dans l'article précédent et s'il en est un qui me la booste régulièrement, c'est Jérôme Thoral.
    Il fait des photos d'endroits que j'ai parfois fréquentés puis il les retravaille sous un logiciel ad hoc et ça me parle.

    Donc, petit coin de Portivy :

    Portivy

    Désolé, Jérôme ! Ta photo méritait mieux que les pages immondes de ce carnet mais... considère quand même cela comme un hommage à ton travail !

    Bon !  Où ai-je encore planqué cette foutue inspiration, moi ?
    Voilà ce que c'est d'être bordélique !

    à ciao, ciao !

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Cela faisait longtemps que mes aquarelles s'ennuyaient de moi... et moi... moi, j'avais envie de crobarder !
    Mais quoi ?
    Alors, de mémoire et dans un carnet aux pages lignées qui me sert de fourre-tout : " la pointe de la Courtine " à Etretat.

    la pointe de la courtine

     

    ça ne vaut rien... d'accord !  J'espère juste que ma mémoire ne m'a pas joué des tours.
    Je vais donc tourner la page du carnet et crobarder autre chose... et pour une fois, j'ai ma petite idée.

    L'inspiration, ça se travaille, comme le dessin... et ça disparaît par paresse, encore comme le dessin !
    Mince alors... J'aurais jamais cru.

    Allez, je vais de ce pas vous crobarder autre chose !

    à ciao, ciao !

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Je ne travaille pratiquement jamais sur commande car les seules choses qui me commandent vraiment sont l'envie et le plaisir.
    Mais là, j'avais très envie de faire ce plaisir à une personne qui m'est chère et puis le défit était de taille : réaliser un triptyque avec des toiles de 50 x 70 cm pour obtenir un panneau de 1,50m de large sur 70 cm de haut... à l'acrylique.

    D'accord, mais...
    Je pratique peu l'acrylique pur.
    Et puis ce devait être abstrait... et puis ce devait être à dominance orange, mais pas trop car c'était destiné à aller sur un mur complètement orange.
    J'avais carte blanche, aussi blanche que les toiles vierges que j'avais devant moi.

    Alors voilà le résultat :

    Triptyque...

    image cliquable

    La commanditaire est satisfaite.  Moi aussi... que demander de plus ?

    Allez, zou...

    à ciao, ciao !

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Meilleurs Voeux à tous...
    image cliquable

    Je sais ! C'est nul !! C'est moche !!!... mais après tout, le titre de ce blog, c'est bien CROBARDS & Cie ? Non ?

    Bin... c'est un crobard.
    Point.
    Griffonné il y a 5 minutes sur mon sous-mains en effectuant l'essai d'un marqueur qui avait... ou plutôt " dont on avait " perdu le capuchon.

    Bon, je m'en vais faire mon aérosol... j'ai réussi à faire passer le réveillon à mon rhume... si c'est pas d'la fidélité, ça !

    à ciao, ciao !

    Pin It

    votre commentaire
  • Le problème, justement, c'est que j'ignore de qui est cette photo !
    J'ai juste comme référence :
    14907572_1077598255688393_1503978492206060008_n.jpg

    Allez donc retrouver la trace de l'auteur avec ce genre d'information... dommage.

    D'après une photo de...

    image cliquable.

    Réalisé dans mon carnet de croquis au format +/- A4.

    L'endroit ne doit pas être des plus désagréables lors des beaux soirs d'été... enfin, j'imagine. Le tout est d'y arriver sans passer au travers des planches du ponton.

    Allez, zou

    à ciao, ciao !

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Tout est dit, ou presque, dans le titre.
    Petite étude, histoire de se remettre à dessiner. Sur une légère base d'aquarelle, du crayon cire pour affirmer les couleurs et un marqueur noir pour fignoler quelques détails :

    Etude, marqueur noir et crayons cire

    image cliquable ( carnet format A5)

    Alors, pourquoi ce choix dans les médiums employés ?
    Simplement parce que le papier a un effet trop " buvard " et ne me permet pas de donner du modelé avec de l'aquarelle.

    Allez, je vous laisse...

    à ciao, ciao !

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Pour créer, même des âneries, même des crobards immondes, il faut un certaine dose d'inspiration, bien sûr, mais ça, ça peut se trouver en regardant d'autres artistes (ils font tous ça ! Je sais ! J'ai les noms !)
    Il faut surtout et avant tout avoir l'esprit libéré de certaines contraintes, soucis et autres contretemps qui constituent l'ensemble des joies qui ponctuent nos vies.
    Pour le moment, de ce côté-là, ce n'est pas le top, d'où des absences plus ou moins longues, plus ou moins répétées.

    J'ai donc été piocher dans d'anciens trucs-machins-bazars de la série des délires colorés pour exhumer un... délire en bleu.

    Délire en bleu...

    +/- 17,5 x 13,5 cm

    C'était juste un essai inspiré par les magnifiques aquarelles sur le Tibet de Yann Lesacher.
    Je ne comptais pas vous montrer la chose, mais bon... ce sera toujours un article et une manière de signifier à mes fidèles lecteurs que je suis toujours vivant.

    à ciao, ciao ! vcb

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Avant hier, en ramassant les feuilles mortes dans mon jardin, je me disais... (ben oui, ramasser les feuilles ne demande pas d'activité cérébrale intense) je me disais donc : "lorsque je suis en panne d'inspiration, je devrais peut-être revenir aux fondamentaux !"
    Je parle d'aquarelle, Offeucourseu !

    J'ai donc ramassé trois feuilles du cerisier qui offraient des couleurs différentes, puis je les ai placées sous un spot, enchevêtrées sur une feuille de papier blanc :

    automne

    cliquable
    carnet A5 Newton

    Effectivement ! Il serait temps que je me remette à travailler mes fondamentaux ! Grrrrrrr

    à ciao, ciao !

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires